Contenu principal

Définition

Le terme communauté d’apprentissage professionnelle (CAP) désigne ce mode de fonctionnement des écoles qui favorise la contribution de chaque personne et encourage le personnel à entreprendre collectivement des activités et des réflexions en vue d’améliorer continuellement les résultats scolaires des élèves (Eaker, Dufour et Dufour, 2004). Elle se fonde sur l’élaboration d’une vision partagée de l’école et se manifeste par un milieu où les gens échangent leurs opinions et leurs savoirs respectifs, et où ils sont constamment en situation d’apprentissage (Hord, 1997). Cette organisation mise sur une collaboration de toutes les intervenantes et tous les intervenants.

Conditions pour la participation des membres

En 2004, l’AEFO a identifié les conditions de participation des membres de l’AEFO à une communauté d’apprentissage professionnelle (CAP). Les conditions sont les suivantes :

Respect de l’autonomie professionnelle

  • Les enseignantes et les enseignants sont responsables de la gestion de la programmation et doivent pouvoir ajuster la programmation dans le but de rencontrer les attentes établies.
  • Une vision et des attentes communes doivent être définies par l’équipe de la communauté d’apprentissage professionnelle.
  • Il est essentiel que les enseignantes et les enseignants reçoivent la sensibilisation requise.

Participation facultative

  • La participation des enseignantes et des enseignants est facultative à l’extérieur du temps d’enseignement prescrit.
  • Le fait de ne pas participer à des activités ou des projets connexes à la communauté d’apprentissage professionnelle qui ont lieu à l’extérieur du temps d’enseignement prescrit ne doit pas faire l’objet de l’évaluation du rendement de l’enseignante ou de l’enseignant.

Temps pour se rencontrer et pour discuter

  • Le temps nécessaire pour la participation aux activités requises (p. ex., formation, rencontres entre collègues) doit être en surplus du temps de préparation; ce temps doit être inclus à l’intérieur du temps d’enseignement prescrit.

Ressources, formation et appui

  • Les outils nécessaires (p. ex. manuels de référence) et la formation en cours d’emploi doivent être fournis par l’employeur.
  • L’employeur doit fournir à l’école des expertises externes pour conseiller les enseignantes et les enseignants sur l’élaboration des outils d’évaluation du rendement des élèves et sur l’analyse des données.
  • Le conseil doit fournir un appui à chaque enseignante et à chaque enseignant pour l’adaptation de la programmation.
  • L’employeur doit fournir à l’école des expertises externes pour conseiller les enseignantes et les enseignants afin de mettre en place des projets spécifiques tels la recherche action et le curriculum mapping.

Objectifs et responsabilités bien définis

  • Les responsabilités des enseignantes et des enseignants doivent être clairement établies.
  • Dans le contexte des communautés d’apprentissage professionnelles, l’évaluation s’entend de l’évaluation continue des élèves par les enseignantes et les enseignants et non de l’évaluation par des tests provinciaux ou standardisés.

Leadership

  • Les enseignantes et les enseignants doivent avoir l’occasion d’exercer un leadership pédagogique sans assumer les responsabilités administratives qui relèvent de la direction d’école.
  • La direction d’école appuie les enseignantes et les enseignants qui participent aux activités de la communauté d’apprentissage professionnelle.

Résultats escomptés

L’AEFO croit que si toutes les conditions pour la participation sont réunies tout en respectant les conventions collectives, les communautés d’apprentissage professionnelles peuvent contribuer à créer des milieux d’apprentissage dynamiques pour les élèves et des milieux de travail positifs pour les enseignantes et les enseignants et atteindront les résultats escomptés ci-dessous.

  • Assurer le rendement scolaire et la réussite identitaire de tous les élèves.
  • Cultiver l’autonomie professionnelle, le pouvoir et le plaisir de l’enseignement et de l’apprentissage.
  • Créer et développer une vision, partager des valeurs et des objectifs précis.
  • Réaliser des changements profonds et durables dans les écoles de langue française de l’Ontario.
  • Permettre à des professionnelles et à des professionnels de l’enseignement :
    • de travailler en équipe, de collaborer, de partager leurs réflexions;
    • de s’interroger, de se consulter, de faire des liens, d’assimiler, de transposer et de se familiariser avec diverses pratiques pédagogiques;
    • d’éprouver de la satisfaction et de la motivation face aux décisions à prendre en matière d’enseignement et d’apprentissage;
    • de rassembler et de canaliser les ressources; et
    • de diminuer l’isolement.

Les CAP et les conventions collectives

L’AEFO et les associations de conseillers scolaires ont convenu dans l’entente cadre de la table provinciale de discussion de 2008 que :

Les parties conviennent que :

Le succès d’une Communauté d’apprentissage professionnelle (CAP) dépend largement de l’environnement de travail et du climat qui la caractérise.

Les CAP sont davantage efficaces si l’atmosphère d’une école favorise l’apprentissage, la collégialité, le respect pour le professionnalisme du corps enseignant, un engagement envers l’apprentissage continu, une recherche collective pour le développement de pratiques exemplaires, l’innovation et l’expérimentation afin d’améliorer l’enseignement et l’apprentissage.

  • La communauté d’apprentissage professionnelle a ceci de particulier qu’elle met l’accent sur le développement d’un esprit de collaboration entre les enseignantes et les enseignants, essentiel à la création d’une identité professionnelle forte. Les échanges sur la pratique éducative, les efforts collectifs, la collaboration et le soutien mutuel deviennent les pierres angulaires de tout changement réel, à moyen et à long terme dans les pratiques pédagogiques.
  • Les activités sont choisies en fonction des valeurs communes qui permettent l’ancrage des actions quotidiennes, elles correspondent aux besoins individuels et collectifs, elles facilitent l’introduction des changements requis par la vision partagée de la réussite scolaire.

Ressources

Projet Ensemble pour la réussite

Le projet ensemble pour la réussite a été mené par l’AEFO en collaboration avec l’Association des directions et directions adjointes des écoles franco-ontariennes (ADFO) et le Secrétariat de la littératie et de la numératie du ministère de l’Éducation de 2005 à 2008. L’objectif du projet était d’identifier des pratiques exemplaires pour la mise en œuvre des CAP notamment par l’entremise d’une recherche-action mené dans 10 écoles, tant élémentaires que secondaires.

  • La CAP, pour maintenir la CAP! – Rapport de la phase 1 de la recherche-action mené auprès de 4 écoles en 2005-2006.
    pdfRapport réussite
  • Ensemble on réussit – Livret qui rassemble les leçons apprises par le personnel des dix écoles qui ont participé au projet en 2006-2007.
    pdfensemble_on_réussit
  • Ensemble on réussit – Rapport final du projet publié en 2008.
    pdfEnsemble on réussit rapport d'évaluation

Outils pour la mise en œuvre d’une CAP

Le document, Outils pour la mise en œuvre d’une communauté d’apprentissage professionnelle, présente quinze outils pour faire connaître davantage la CAP et encourager sa mise en œuvre, dans le respect des conventions collectives de l’AEFO.
pdfoutils mise en oeuvre - Juin 2009

Pour obtenir gratuitement ces ressources, communiquez avec Claudine Laporte au bureau provincial au Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.