Ce printemps, je me suis déplacé partout en province pour rencontrer des membres de l’AEFO lors de leurs assemblées annuelles (AA) d’unités : Thunder Bay, Sudbury, North Bay, Oakville, Ottawa, St-Isidore, Mississauga, Windsor... et j’en passe. J’ai eu le privilège de prendre part à toutes les assemblées annuelles, d’une façon ou d’une autre. Lorsque je ne pouvais pas assister à une AA en personne, je l’ai fait de façon virtuelle. On parle souvent de nos différences, mais j’ai pu constater que d’une unité à l’autre, il y a beaucoup de similitudes : beaucoup de membres engagés, professionnels, qui ont le bien commun en tête. Beaucoup de jeunes, également. Le syndicalisme commence tôt pour les membres de l’AEFO, ce qui est une excellente constatation pour l’avenir de notre syndicat.

Parlant d’avenir, j’en profite pour remercier celles et ceux qui ont pris le temps de remplir le sondage pour les NÉGOS 2019. Les discussions n’ont pas encore commencé, mais vos réponses serviront déjà à orienter l’AEFO en prévision des prochaines négociations avec le gouvernement et les conseils scolaires.

Et un dernier mot : n’oubliez pas d’aller voter le 7 juin. Pour connaître les priorités des quatre partis politiques les plus importants en Ontario, consultez le tableau des plateformes électorales sur le site Web de l’AEFO sous Quoi de neuf/Élections 2018. Sachant que le parti qui l’emportera sera au pouvoir pour les quatre prochaines années, j’espère que vous voterez pour protéger les acquis et élire un gouvernement responsable qui reflète vos valeurs.