Contenu principal

Les résultats de l’élection provinciale peuvent vous réjouir ou vous désoler, selon vos convictions politiques. Mais pour l’AEFO — qui est une association non partisane — il ne s’agit pas de réagir en termes de victoire ou de défaite, mais bien de miser sur le dialogue. L’AEFO est prête à travailler avec le Premier ministre et ses ministres, pour l’avancement des causes qui touchent ses membres : le mieux-être, les conditions de travail, la violence au travail, la pénurie du personnel enseignant, etc. L’AEFO continuera à revendiquer la pérennité du système d’éducation de langue française en Ontario auprès du nouveau gouvernement, et à investir ce qui est nécessaire pour assurer qu’il y ait un personnel qualifié pour les élèves francophones de notre province. L’AEFO souhaite d’autant plus que le gouvernement qui vient d’être élu en ce début d’été soit sensible aux enjeux et aux défis de notre réalité franco-ontarienne.

En parlant de début d’été, j’aimerais en profiter pour remercier chaleureusement les membres de l’AEFO des quatre coins de la province qui s’intéressent et s’impliquent dans notre syndicat, soit comme déléguée syndicale ou délégué syndical, soit au sein de votre unité, ou tout simplement comme répondante ou répondant aux sondages envoyés au cours de l’année. Vous faites une différence dans le quotidien de notre syndicat et votre point de vue compte énormément afin d’améliorer les conditions de travail et le mieuxêtre de nos membres.

Et enfin, comme l’été est à nos portes, je vous souhaite de vous reposer et de passer le plus de temps possible avec celles et ceux qui vous sont chers.

Bon été!