Contenu principal

Communiqué - Des experts donnent leur opinion sur les lacunes du plan de retour à l’école de la province

mercredi, 07 octobre 2020

TORONTO – Dans la foulée de la décevante décision de la Commission des relations de travail de l’Ontario (CRTO), qui, pour des raisons de juridiction, a rejeté la plainte concernant les lacunes du plan du gouvernement en matière de santé et de sécurité pour la réouverture des écoles, les quatre principaux syndicats d’enseignement de l’Ontario se sont réunis pour rendre publics les renseignements qui auraient été présentés au moment de leur audience. Les quatre syndicats, soit l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario (FEEO), la Ontario English Catholic Teachers’ Association (OECTA) et la Fédération des enseignantes/enseignants des écoles secondaires de l’Ontario (OSSTF/FEESO), sont encore pleinement convaincus que la CRTO aurait dû leur permettre de présenter des éléments de preuve concrets et le témoignage d’experts, pour prendre une décision sur le dossier en se fondant sur le bien-fondé des plaintes des syndicats.


Communiqué - Des experts donnent leur opinion sur les lacunes du plan de retour à l’école de la province

mercredi, 07 octobre 2020

TORONTO – Dans la foulée de la décevante décision de la Commission des relations de travail de l’Ontario (CRTO), qui, pour des raisons de juridiction, a rejeté la plainte concernant les lacunes du plan du gouvernement en matière de santé et de sécurité pour la réouverture des écoles, les quatre principaux syndicats d’enseignement de l’Ontario se sont réunis pour rendre publics les renseignements qui auraient été présentés au moment de leur audience. Les quatre syndicats, soit l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario (FEEO), la Ontario English Catholic Teachers’ Association (OECTA) et la Fédération des enseignantes/enseignants des écoles secondaires de l’Ontario (OSSTF/FEESO), sont encore pleinement convaincus que la CRTO aurait dû leur permettre de présenter des éléments de preuve concrets et le témoignage d’experts, pour prendre une décision sur le dossier en se fondant sur le bien-fondé des plaintes des syndicats.


Avis aux médias - Conférence de presse des syndicats de l’enseignement aux côtés d’experts sur les lacunes du plan de retour à l’école

mardi, 06 octobre 2020

TORONTO – Quatre des principaux syndicats de l’éducation de l’Ontario tiendront une conférence de presse virtuelle demain après-midi pour présenter le témoignage d’experts au sujet du plan de retour à l’école de la province, quicomporte de sérieuses lacunes.


Communiqué - La CRTO refuse d’entendre la plainte des syndicats : le plan de retour à l’école de l’Ontario, qui comporte de sérieuses lacunes, ne sera donc pas soumis à un examen juridique minutieux

vendredi, 02 octobre 2020

TORONTO – Les quatre principaux syndicats de l’enseignement de l’Ontario sont profondément inquiets de la décision, par le président de la Commission des relations de travail de l’Ontario (CRTO), de rejeter leur dossier de santé et de sécurité sur la réouverture des écoles pour des motifs de juridiction, sans même écouter les éléments de preuve les plus probants. La cause présentée par l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario (OSSTF/FEESO), la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario (FEEO) et l’Ontario English Catholic Teachers’ Association (OECTA) remettait en question l’efficacité des mesures de santé et sécurité prévues dans le Guide relatif à la réouverture des écoles de l’Ontario de la province, qui établit les exigences juridiques pour la réouverture des écoles.


Communiqué - L'AEFO annonce l'entrée en fonction de sa nouvelle présidente, Anne Vinet-Roy

mardi, 01 septembre 2020

OTTAWA, le 1er septembre 2020 — Anne Vinet-Roy, une enseignante de Timmins, dans le nord de l'Ontario, commence aujourd’hui son mandat à la présidence de l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO). Elle a été élue pour une période de deux ans, soit du 1er septembre 2020 au 31 août 2022, lors de l’assemblée annuelle de l’AEFO en février dernier par les 165 membres délégués. Elle devient la 16e femme à occuper le poste de présidence de l’AEFO.


News Release - AEFO’s New President, Anne Vinet-Roy, Takes Office

mardi, 01 septembre 2020

OTTAWA, September 1, 2020 — Anne Vinet-Roy, a teacher from the northern Ontario city of Timmins, takes office today as President of the Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO). She was elected by 165 delegates, at AEFO’s annual general meeting held last February, to a two-year mandate that begins September 1, 2020, and ends August 31, 2022. She is the 16th woman to serve as AEFO President.