1. aefo.on.ca
  2. publications / médias
  3. communqiue
  4. Le personnel enseignant franco-ontarien vote à 93 % pour un mandat de grève

Le personnel enseignant franco-ontarien vote à 93 % pour un mandat de grève

26 janvier 2024

OTTAWA, le 26 janvier 2024 – Les membres du personnel enseignant régulier et suppléant de l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) se sont prononcés à 93 % en faveur d’un mandat de grève lors d’un vote qui s’est tenu entre le 24 et le 26 janvier 2024.

L’AEFO a organisé ce vote, car malgré ses efforts soutenus depuis plus d’un an et demi, le gouvernement et le Conseil des associations d’employeurs (CAE) continuent d’insister sur des propositions qui cherchent à alourdir la tâche des enseignantes et des enseignants et qui auraient un impact désastreux en salle de classe.

« Ce vote retentissant en faveur du oui démontre hors de tout doute que les enseignantes et enseignants franco-ontariens ont l’intention de repousser les offensives du gouvernement et du CAE. Nous jugeons inacceptable leurs propositions qui limitent les appuis en salle de classe et qui amplifieront la pénurie criante de personnel enseignant. C’est la survie de notre système d’éducation en langue française, ainsi que la qualité des apprentissages qui sont offerts aux élèves qui sont en jeu. On ne peut pas accepter cela. », a déclaré Anne Vinet-Roy, présidente de l’AEFO.

L’AEFO tient à remercier ses membres de ce vote de confiance, qui lui donne le droit de choisir d’utiliser la grève comme moyen de pression. « L’objectif de l’AEFO n’est pas de déclencher une grève à tout prix, et nous avons la ferme intention de poursuivre la négociation de bonne foi. Mais le gouvernement et le CAE doivent reconnaitre l’importance des services que nous offrons aux élèves qui nous sont confiés et qui contribuent à bâtir la société d’aujourd’hui et de demain. L’éducation en français est une valeur sûre pour l’Ontario. » conclue Anne Vinet-Roy

Le mandat de grève ne signifie pas l’arrêt des pourparlers. Les prochaines rencontres de négociation sont prévues les 31 janvier, 1er et 2 février 2024 en présence d’un conciliateur nommé par la Commission des relations de travail de l’Ontario (CRTO).

 

L’AEFO compte environ 12 000 membres et représente les enseignantes et les enseignants des écoles élémentaires et secondaires de langue française de l’Ontario, tant catholiques que publiques et du personnel professionnel et de soutien œuvrant dans différents lieux de travail francophones.

- 30 -

Contact média

Service des communications Mélanie Routhier Boudreau
cadre - service des communications

Autres articles

Assemblée annuelle 2024 : Gabrielle Lemieux élue à la présidence provinciale de l’AEFO

Les membres choisissent un nouveau comité exécutif   OTTAWA, le 25 février 2024 – Mme Gabrielle Lemieux, une enseignante de la région de Sudbury, a été élue à la présidence provinciale de l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) par les 165 m.

L’AEFO conclut une entente de principe pour les enseignantes et les enseignants franco-ontariens

OTTAWA, le 15 février 2024 — Après plus d’un an et demi de négociations, l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) a conclu une entente de principe avec le gouvernement et le Conseil des associations d’employeurs, qui représente les conseils scol.

AEFO reaches a tentative agreement for Franco-Ontarian teachers

OTTAWA, February 15, 2024 — After over a year and a half of negotiations, the Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), representing Ontario’s French-language elementary and secondary school teachers and occasional teachers, has reached a tentative ag.

Skip to content